Hopper : Catalogue de l’exposition

Published On 7 février 2019 | By kness | Catalogues d'Expositions

Taille : 29,7 x 3,5 x 25,3 cm

367 pages


C’est un ouvrage imposant, qui inspire forcément le respect. L’oeuvre d’Edward Hopper est présentée ici dans un ouvrage de 368 pages qui correspond au catalogue de l’exposition qui s’est tenue à Paris et à Madrid entre 2012 et 2013. Il rassemble une belle somme de textes qui proposent des pistes de réflexion sur le travail du peintre et le replacent dans son contexte historique, culturel et artistique. On trouve également une chronologie détaillée à la fin.

Des peintures en grand format

La majorité du livre est consacrée à ses peintures, souvent imprimées en grand et avec une excellente qualité de reproduction (on en attendait pas moins d’un ouvrage des musées nationaux cependant). De la page 66 à la page 251, les peintures sont présentées dans l’ordre relativement chronologique de leur production.

Quelques oeuvres de peintres de l’époque sont inclues et servent de point de repère visuel quant au travail d’Hopper.

Une anthologie d’Edward Hopper

On commence par des portraits, plutôt classiques et quelques dessins, puis les images sont classées en plusieurs parties : Illustrations, 1906-1914 ; Séjours parisiens, Premiers sujets américains ; Gravures, 1915-1928 ; Aquarelles, 1923-1930 et enfin la plus importante partie : Peintures, 1924-1966.

La dernière partie du livre est titrée Anthologie et comprend des extraits d’ouvrages concacrés au peintre, des articles, des photographies, un entretien avec Hopper datant de 1959, des références cinématographiques et enfin la chronologie de la vie de l’artiste.

Des oeuvres d’Hopper et beaucoup d’informations

Ce très beau livre est une perle, il contient énormément d’informations sur l’oeuvre et la vie d’Edward Hopper, et les peintures somptueuses bénéficient d’une reproduction parfaite. Idéal si vous n’avez pas pu assister à l’exposition, ou si elle vous a laissé avec l’envie d’en savoir plus.

Conclusion – Achetez-le – 5/5

Enfin, vu le format et la pagination, ainsi que la qualité de reliure, les détails apportés à la fabrication (une couverture épaisse, le titre en repoussé sur le dos, une finition matte agréable) et l’épaisseur du papier, le prix de 45 euros n’est pas excessif. Ce livre est toujours disponible, mais comme tout catalogue d’exposition, il n’aura sûrement pas une durée de vie infinie sur les étagères des librairies.

Like this Article? Share it!

About The Author

Comments are closed.